Une élongation est un allongement des fibres musculaires au-delà de leur élasticité créant plusieurs fissures pouvant aboutir à des déchirures musculaires.

L’élongation se situe donc entre la contracture et la déchirure musculaire, qui est une complication de l’élongation.

Elle survient principalement au mollet ou à la cuisse et se déclenche en général rapidement après un effort.

Dans le cas d’une élongation, le muscle a été sollicité de manière trop importante. Il  travaille au-delà de ses capacités normales d’étirement, ce qui entraîne des altérations mécaniques.

L’élongation se manifeste par les symptômes suivants :

  • une douleur musculaire soudaine ;
  • la douleur se déclare soit pendant l’activité soit dans les deux heures suivantes ;
  • la douleur se multiplie à la contraction du muscle ;
  • à l’œil aucune modification n’est observée sur le muscle.

Pour éviter une élongation, il est essentiel de bien échauffer ses muscles avant un effort pendant au moins vingt minutes. L’échauffement doit être progressif. Toute activité sportive doit aussi se terminer par un étirement.

De plus, il est important de doser ses efforts en les augmentant graduellement, sans surestimer ses capacités. Chacun doit reconnaître ses signes de fatigue et être à l’écoute de son corps. L’activité et l’effort accomplis doivent être en adéquation avec l’âge et les capacités physiques.

Il est également nécessaire de boire beaucoup avant l’effort, pendant et après.

Voici le seul résultat