Ceinture de running
Connaissez-vous Sammie, les ceintures de running et de trail ?
13 juillet 2020
sacs à dos de running minimalistes
Connaissez-vous Fitly, les sacs à dos de running minimalistes ?
5 octobre 2020

Comment optimiser sa préparation physique spécifique ?

préparation physique sport
Dans la plupart des sports, début septembre est le lancement de nombreux championnats (football, basket, rugby, handball..) et synonyme de reprise de la saison.
Juillet/Août, 2 mois de préparation physique spécifique

Pour être prêt physiquement, il est donc important et essentiel de faire une préparation physique adaptée. Celle-ci est bien évidemment spécifique à chaque sport et discipline.

Lors de cette période, votre corps va devoir enchaîner les efforts physiques. Que ce soit pour du travail d’endurance, de renforcement, de vitesse ou explosibilité, vous allez imposer à vos muscles des efforts soutenus. De ce fait, il sera très important de lui apporter l’énergie nécessaire, la récupération optimale et le sommeil minimum afin de limiter les blessures mais surtout de pouvoir enchaînement les entraînements.

Dans des préparations physiques spécifiques comme les sports collectifs, vous allez même effectuer 2 séances par jour.

L’alimentation et la nutrition sportive sont indispensables

Pendant cette période, vous devez avoir une alimentation saine et équilibré dans le but de fournir à votre corps les bons nutriments. Nous vous conseillons également de consommer des compléments alimentaires afin d’aider votre corps à récupérer.

La protéine est un élément fondateur car elle permet de réparer les tissus musculaires endommagés pendant l’effort. Consommer un produit protéinée (barre, bouteilles ou poudre) dans les 30 minutes après l’effort vous aidera à combler ces manques.

Pendant cette période de préparation physique, il est nécessaire de faire une “cure” de complément alimentaire comme les BCAAs ou la créatine de la marque Dymatize. Ces produits à prendre pendant le petit-déjeuner et/ou après votre séances, vous permettent d’optimiser votre récupération musculaire.

Vous pouvez consommer la créatine avant l’entraînement, pour donner de l’énergie mais également après pour raccourcir la période de récupération. Pour les BCAAs, ce sont les mêmes effets afin de retarder la fatigue et réduire le temps de récupération pendant la période de préparation physique spécifique.

L’hydratation dans tout cela ?

S’hydrater est une chose essentielle à faire chaque jour. en dehors du sport, il est conseillé de boire au minimum 1,5 litres d’eau. Lors de la préparation physique spécifique, avec souvent des chaleurs fortes, la perte de transpiration peut entraîner des crampes et de la fatigue.

S’hydrater avant, pendant et après les efforts physiques est obligatoire. Vous pouvez intégrer des électrolytes PowerBar entre vos séances. Sans sucres, ces pastilles sont idéales pour les recharges en sels minéraux. Pendant vos séances, il est conseillé de rajouter des glucides comme la boisson Isoactive PowerBar. Avec un goût neutre et peu ecoeurante, elle est parfaite pour le sport.

Les temps morts et le sommeil

Au cours de votre préparation physique générale, d’autres éléments autre que la nutrition rentrent en compte comme les produits de compression.

Pendant votre séance, des manchons de compression  ou des chaussettes de compression Thuasne Sport vous aideront à améliorer votre retour veineux en maintenant votre mollet et améliorant la circulation du sang. Pour compléter cela, il est conseillé de porter des chaussettes de récupération pendant au minimum 2 heures consécutives par jour. Lorsque vous êtes inactifs, elles réduisent les courbatures grâce à un meilleur retour veineux.

De plus, entre vos séances, alimentez votre corps si des muscles sont très sollicités. Massez les avec une crème de massage relaxante qui va permette de réduire vos courbatures et détendre vos tensions musculaires. Vous pouvez l’appliquer 1 à 2 fois par jour.
Enfin, le sommeil est crucial pour de nombreuses fonctions biologiques, et est indispensable pour conserver une bonne santé. Le mieux ? Dormir entre 6 et 9 heures par nuit ! Faire une sieste dans la journée, si cela est possible évidemment, est également idéal pour se recharger. La sieste longue de 90 minutes après un effort intensif, c’est le must ! Mais les siestes de 20 minutes sont déjà réparatrices : elles permettent de bien dormir la nuit par la suite.

Toute l’équipe Sport Fit Shop vous souhaite une excellente préparation physique dans vos objectifs et reste à votre disposition pour vos questions.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.