s'entrainer en hiver
S’entrainer en hiver : 4 gestes à adopter
13 novembre 2021
les fondamentaux de la réussite sportive
Les fondamentaux de la réussite sportive de Damien
18 janvier 2022

Stephanie vous emmène avec elle au marathon de Valence

marathon de valence

Vivez le marathon de Valence comme si vous y étiez

Stephanie Dezorthes, alias lana_running sur instagram, a pris samedi dernier le départ de la 41ème édition du marathon de Valence.

Depuis son réveil jusqu’au franchissement de la ligne d’arrivée, Stephanie est passée par toutes les phases mentales qu’un sportif peut rencontrer.

Réveillez-vous, vous allez prendre le départ du marathon avec elle !

 

6h: reveil

Réveil (qui pique car nuit agitée), 2 parts de gatosport, une banane, un thé vert. On enfile direct la tenue Brooks ainsi que la brassière Thuasne Sport (gros coup de ❤ j’ai enfin eu 0 brûlure sous la poitrine avec cette brassière)

 

7h30: derniers préparatifs

C’est parti pour les derniers préparatifs: massage des jambes avec ma crème chouchou Fisiocrem, de la nok et on enfile les manchons/chaussettes Thuasne Sport et mes levitate Brooks.

 

7h50 : départ de l’hôtel

Départ avec @blond_runner. J’ai logiquement 15min en courant de l’appartement au sas (mon départ est à 8h30) mais cet échauffement va finalement durer 30min!!!!!! 0 indication sur le départ, heureusement j’ai suivi des coureurs qui étaient en galère comme moi et on arrive à trouver les sas!

 

8h20 : Arrivée dans le sas

Dans le sas, je suis bien échauffée et transpirante, heureusement j’ai ma petite bouteille electrolytes PowerBar sinon j’étais déjà assoiffée. Je tombe sur @aurelien.running et @cours_ju et on discute dernier réajustement.

 

8h30 : le départ est donné

C’est parti!!! Dans ma tête, je me dis  “Stef n’oublie pas mollo le debut” Au 1er km je vois 5’07, je me dis bon on repassera sur la notion de “doucement au debut” mais je me sens bien!

 

8h55 : km 5

J’ai déjà ma montre qui sonne avant les panneaux alors que je SUIS CETTE FOUTU LIGNE BLEUE!!! j’arrive à tourner autour de 5’03 à 5’05 et je me ralentis pour pas aller plus vite!

 

9h46 : km 15

Euh c’est moi où le vent commence à se lever!!! Ça déroule quand même toujours dans les mêmes allures mais je me dis jusqu’à quand je vais tenir !!!

 

9h56 : km 17

Je vois enfin @blond_runner lui disant que je suis partie trop vite “ben non tu es dans tes temps!!” Je lui dis aussi que le vent va pas être sympa!!! Mais je continue mon chemin malgré tout tranquille.

 

10h37 : km 27

Contracture à la cuisse gauche et évidemment on se dit “bordel me reste 15kms!!!” Je commence à décélérer mais sans trop ralentir (max 5’40) en pensant à mon coach et à rester relâchée et à bien respirer et je tiens le coup !

 

10h43: km 26

Je revois @blond_runner et lui dis que j’ai mal, que c’est dur et que j’en chie! Il se met à courir en parallèle de moi m’encourageant et en me disant de rien lâcher!!!

 

11h04 : km 30

Bordel c’est quoi cette douleur au mollet droit (c’est pas lui qui a été blessé en plus rrrr). Le mental me joue des tours et la je commence à marcher. Je prends mon temps, j’essaye de calmer ma respiration qui devient compliquée (douleur au niveau du diaphragme) . Les supporters sont top, m’encouragent soit en espagnol ou en français et crient mon prénom et cela m’aide à relancer.
A partir de ce moment je suis dans des montagnes russes, en récupérant mon allure et en décélération, en me disant que 3h45 est toujours possible ! Je m’arrête à 2 stand pour mettre du froid à mes cuisses ça me soulage mais pas longtemps!

 

11h36 : km 35

J’ai trop soif et bois 2 bouteilles d’eau (je sais c’est pas bien) mais malgré avoir bu à tous les ravitos, le vent m’a bien déshydraté et c’est le moment où je me dis si je relance pas je n’aurai pas mon chrono.  Et mon mental hélas n’aura pas pris le dessus et me suis avouée vaincue…

 

12h07 : km 40

Je retrouve enfin kevin, il a les mots qu’il faut, me disant qu’il est fier de moi que j’ai rien lâché malgré la galère et là il m’accompagne jusqu’au dernier 400m. Il m’aide à relancer je retrouve de l’énergie et la niaque surtout en arrivant sur ce tapis bleu en descente ou je donne tout ce qui me reste !

 

12h11: finish

J’appuie sur ma montre 3h49’21, un mélange de satisfaction mais aussi de déception. 4min quoi et ça c’est dû à ce mental qui n’était pas encore assez fort après 2 années sans course. •
L’heure de célébrer et d’être fière de ce marathon de Valence, qui m’aura encore appris sur moi et je sais sur quoi je dois bosser en 2022!!!!! 🔥🔥

Merci à la team Sport-Fit-Shop pour leur accompagnement avec les barres & gels PowerBar !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.